En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Histoire Géographie

A lire: bibliographie conseillée- IPR HG

Par MARIELLE AGOSTINI, publié le mardi 13 mai 2014 16:35 - Mis à jour le mardi 11 novembre 2014 16:56

 

Nous vous conseillons quelques lectures pour préparer la commémoration de la Grande Guerre comme historiens

-
Les collections de l'HISTOIRE"14-18 La catastrophe", octobre 2013, n°61 : très bonne mise au point avec une bibliographie actualisée et un entretien avec Antoine Prost , président du conseil scientifique de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale qui explique le sens des commémorations d'hier et d'aujourd'hui.

-
Le Hors série du MONDE"14-18, le journal du centenaire",n°1 du 10 novembre 2013.
Nicolas Offenstadt passe en revue dix idées reçues qu'il s'agit de combattre  ( p II et  III) comme  Antoine Prost qui  rappelle que le rôle  des historiens est de "signaler les erreurs éventuelleset de combattre les idées fausses".

-
LA FABRIQUE de l'HISTOIREd’Emmanuel Laurentin du 11 novembre 2013 met en perspective le fait commémoratif dans le temps long avec deux universitaires Hervé Drévillon qui publie "l'individu et la guerre du chevalier Bayard au soldat inconnu"chez Belin et Rémi Dalisson qui met  le 11 novembre  en perspective dans "11 novembre. Du souvenir à la Mémoire"chezArmand Colin
Toute la semaine du 11 au 15 novembre sera  d'ailleurs consacrée à la Grande Guerre   : Belgique, armée d'Orient, troupes coloniales.

-
LE DEBAT "Comment commémorer la Grande Guerre ?"n° 176 de septembre-octobre 2013  avec des articles d'Antoine Prost, Jean-Pierre Azéma, Serge Barcellini, Hubert Lûthy, Thomas Wieder, Joseph Zimet

+ Antoine Prost dans "Commémorer sans travestir"  insiste sur la nécessité de
-  ne pas réduite la Première Guerre mondiale à un conflit entre la France et l'Allemagne et d'embrasser son caractère mondial
- ne pas se focaliser sur les opérations militaires et de bien voir que ce sont des sociétés entières qui se sont affrontées
- d'engager la réflexion sur  l'Etat-nation

+ Joseph Zimet, directeur général de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, explique dans son article  ( P 124  à 136)  décrit comment il a préparé la commémoration depuis le rapport qu'il a remis au président Nicolas Sarkozy en septembre 2011; il est  disponible en ligne sur le site de la mission. Il expose le découpagge du cycle du centenaire en trois temps : l'ouverture en 2014 sur laquelle pèse la filiation avec 1989 , un deuxième cycle itinérant et décentralisé de 2015-2017 et le point d'orgue en 2018. 
Il souligne  la dimension patrimoniale de la  commémoration, son  caractère international et l'importance de la réflexion sur son sens à une époque où le rapport à l'Etat-nation s'est profondément transformé.

- Nos collègues publient

+ Rémy Cazals ( direction) "500 témoins de la Grande Guerre"éditions Midi- Pyrénéennes

+ Franck David "Comprendre le monument aux morts, lieu du souvenir,lieu de mémoire, lieu d'histoire"  Editions Codex

+ Alexis Sempé "Un instituteur communiste en Algérie 1936-1963"  Editions La Louve 2013
 

François Icher et Marie-Christine Roques

IA-IPR Histoire-géographie

Académie de Toulouse

 

 

Catégories
  • Centenaire