En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Histoire Géographie

Expo N°8 Valence -NOV 2017

Par MARIELLE AGOSTINI, publié le lundi 23 octobre 2017 15:53 - Mis à jour le samedi 11 novembre 2017 12:57

Vernissage le 4 Novembre à 18h 30

Exposition du 4 au 30 Novembre 2017 à Valence, salle de la CAVEA

 

 

A lire dans la presse

-Journal du Gers: 4/11

-La Dépêche Gers: 29/10 et 8/11

 

Plusieurs axes thématiques majeurs mais non exclusifs peuvent ainsi être envisagés cette année :

1. L'expérience combattante dans la nouvelle guerre de mouvement

Le premier thème possible s'inscrit dans la problématique de l'expérience combattante. A partir du printemps 1918, les Allemands lancent une série d'offensives sur le front occidental (21 mars, 9 avril, 27 mai) et menacent d'enfoncer les armées alliées. Le 15 juillet, la dernière offensive allemande échoue entre Reims et Villers-Cotterêts. Cet échec annonce le lent reflux de la fin de l'année et l'armistice du 11 novembre. Les armées en présence dans cette année 1918 n'ont plus rien à voir avec celles de 1914, et la reprise de la guerre de mouvement aboutit à des niveaux de pertes très élevés.
 

2. La guerre internationale

Avec l'entrée en guerre des Etats-Unis d'Amérique, le champ de bataille du front Ouest s'internationalise un peu plus. L'étude des divers contingents présents en France peut être un point d'entrée utile à la compréhension de la guerre en 1918.
 

3. La société française à l'épreuve de la guerre longue

Le troisième thème qui pourrait être suivi en 2018 s'inscrit dans une lecture plus sociale de la guerre : comment la société française tient, sur le plan moral, politique et économique, alors que les pénuries s'accentuent et que la reprise des offensives allemandes ramène le front à quelques centaines de kilomètres de Paris ? La République trouve notamment dans ses institutions et l'implication de l'Etat des ressources qui maintiennent la cohésion nationale alors que l'horizon de la paix n'apparaît véritablement qu'à partir de l'été 1918.

4. Les sorties de guerre
L'année scolaire 2017-2018 pourrait être également mise à profit pour commencer à aborder la question des sorties de guerre et du retour endeuillé à la paix. Ces deux thèmes marqueront l'année scolaire 2018-2019, scandée par le 11 novembre et le Traité de Versailles. Une problématique historique et civique pourrait être alors étudiée autour de la question : après la guerre, quel retour à la paix ? Outre le fait de souligner la puissance du deuil dans les sociétés touchées par la guerre et la reconstruction (matérielle et morale), elle pose la question du rôle de la commémoration dans l'entretien de la paix, en France, en Europe et dans le monde.
Ainsi, la mise en mémoire de la Première Guerre mondiale prendrait toute sa place dans son apprentissage scolaire, à travers l'étude des représentations sociales de la guerre dès 1918-1919, la vague de construction des monuments aux morts et des cérémonies commémoratives (tombeau du Soldat Inconnu), et jusqu'à nos jours, à travers l'organisation des cérémonies du Centenaire.

 

>Mission académique Centenaire

Catégories
  • Centenaire