En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Un lycée ouvert sur les arts

Vernissage de "La Vitrine" à 18h30 en salle de conférences le jeudi 29 septembre

Par LAURENCE APERT, publié le samedi 20 avril 2013 17:15 - Mis à jour le vendredi 26 avril 2013 19:15

Le lycée Bossuet et le musée des Abattoirs de Toulouse sont heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition d'une photo de Jean Marc Bustamante placée dans "La Vitrine" du lycée.  Il aura lieu le jeudi 29 septembre à 18h30.

Cette oeuvre provient du fonds d'art contemporain du musée des Abattoirs de Toulouse.

Depuis la rentrée 2011 un partenariat permet à l'établissement d'accueillir chaque année cinq à six oeuvres issues du fonds d'art moderne et comtemporain du musée.

Il est l'occasion pour nos élèves mais aussi pour tous les élèves du bassin de "se frotter " aux univers déstabilisants de la création contemporaine.

En savoir plus sur l'oeuvre:

Si la nature est très présente dans nombre de photographies de Jean-Marc Bustamante, elle n’en est pourtant pas le véritable sujet. A travers le titre, Tableau n°54, l’artiste met à jour son véritable projet, tout en nous signifiant le statut de ses photographies.

La photographie-tableau saisit un moment d’une réalité banale, un entre-deux, un passage entre ce qui n’est déjà plus, mais qui n’est pas encore advenu. La représentation, un espace périurbain, anodin, avec quelques promeneurs, révèle l’esprit du lieu.

Tableau n° 54 suggère une vision picturale, nous y retrouvons certaines conventions traditionnelles de la peinture: hiérarchie des plans colorés, intégration de morceaux d’architecture (XVIIème – XVIIIème s.), paysage "idéalisé", mais aucune transformation volontaire de la nature photographiée. Le tableau nous montre une réalité radicale, il n’est pas une peinture.

Pas plus que la nature, la figure humaine n’est le sujet, elle fait elle aussi partie de la réalité de l’image, elle n’est pas l’image de la réalité.

Au-delà de ses photographies, Jean-Marc Bustamante affiche une volonté d’extirper le réel du naturalisme et de l’idée de nature, par la présentation objective d’une réalité – à travers l’appareil photographique – mais en se référant toujours à une conception mentale du paysage pictural.

Hélène Poquet

Catégories
  • Vitrine